Access to the PRO area HERE!
Email     Password  
Connection | Subscription
Posted: 21.2.2010 - 4 comment(s) [ Comment ] - 0 trackback(s) [ Trackback ]

(Moment d'émotion, ceci est le premier billet dans le contexte de l'ouverture de medicalpro.tv.)

medicalpro.tv est construite sur le modèle de techtoc.tv, ce n'est un secret pour personne.
Le succès de techtoc.tv ne s'est néanmoins lui-même pas déroulé sans avoir dû expliquer et justifier certains points de son fonctionnement.

De même que lorsque techtoc.tv est née, on nous demande ici, les premiers membres et visiteurs, l'intérêt de se créer un compte sur medicalpro.tv ?

Denise Silber (fondatrice de Basil Stratégies) a eu la gentillesse de me relayer via twitter (depuis son compte que je vous conseille de suivre : health20Paris) un premier feedback en effet :

"health20Paris @fredbascunana  tout youtube est gratuit sans s'inscrire. mes collègues internautes s'interrogent sur l'intérêt de s'inscrire ici"

Je comprends bien sûr la remarque et les interrogations - légitimes.

Mais tout aussi légitime sera ma réponse.

Avant d'apporter une série de considérations détaillées sur l'intérêt de l'inscription, voici quelques constats :

  • youtube est "gratuit sans s'inscrire" : oui certes. Mais Youtube :
    • n'est pas un réseau social ;
    • n'a pas le même modèle économique que nous ;
    • n'a rien de collaboratif ;
    • est un site "communautaire" (medicalpro.tv est fondé sur une stratégie collaborative - nuance importante sur laquelle il faudra que je revienne ) ;
    • ne donne aucune véritable information sur les commentateurs de passage sous ses vidéos.
    • n'a de sérendipité qu'à l'échelle des vidéos (on vous propose de nouvelles vidéos quand vous en avez terminé une): sur medicalpro.tv on ne vous inflige aucune "video" connexe, par contre on vous propose de surfer sur les profils des intervenants et des membres qui se déclarent, d'une manière ou d'une autre, liés par un même sujet ;
  • Facebook est par contre désormais le second diffuseur de vidéos de la planète : pour y voir une vidéo, il faut bien être connecté, non ? - Et cela permet d'autres interactions entre les utilisateurs fondées sur la transparence et le sérieux de l'authentification (commentaires bien plus qualitatifs) ;
  • Sur tous les autres réseaux sociaux, sont livrées des informations sur les membres, que ces derniers souhaitent pouvoir positionner en mode "réservé" (à leurs contacts choisis) ou bien "ouvert" (à quiconque visite leurs profils) ; mais dans les deux cas, on ne peut visualiser un profil sur LinkedIn ou Viadeo qu'à la condition de s'être préalablement créé un profil.
  • Pour autant : LinkedIn et Viadéo n'ont absolument aucune prétention éditoriale. 
  • Et pour autant : medicalpro.tv ne vous oblige pas à vous créer un compte pour visionner les vidéos, contrairement à Facebook ;
  • medicalpro.tv, vous commencez à l'entrevoir, comporte une originalité de taille : c'est donc un réseau social combiné à une logique éditoriale forte, tout en étant collaboratif.
  • medicalpro.tv n'est pas un service public, au sens où il ne perçoit aucune subvention est n'est pas financé par vos impôts.
  • Pourtant, medicalpro.tv offre un contenu gratuit, préparé et tourné dans un studio haut de gamme, que tout un chacun peut visionner.
  • Les chaînes réservées du câble ou du satellite - à plus forte raison quand leur contenu est très vertical - sont payantes : ici un contenu parfaitement original et dédié au site est néanmoins gratuit, et ne subit aucune interruption publicitaire.
  • Mieux : l'inscription n'y est pas obligatoire. On peut regarder une vidéo, en subissant certes un message de rappel : j'en assume parfaitement le caractère intrusif (unique fois où cela se produit) - ce message qui défile sous la vidéo toutes les 5 minutes, vous proposant l'inscription, est une façon de vous annoncer la philosophie et les règles du jeu proposées par l'espace collaboratif où vous vous trouvez.
  • Il s'agit donc d'un choix assumé : pour qui créons-nous du contenu de qualité ? Avec qui souhaite-t-on partager ses coordonnées ? Avec qui souhaite-t-on partager des programmes dans lesquels on intervient sans contre-partie financière ? Avec qui souhaite-t-on créer des opportunités d'échanges et de rencontres ? - Pour moi la réponse est claire : avec des professionnels que je peux connaître et reconnaître, et face à qui je converse à visage découvert. Il s'agit de créer le contexte de la transparence et de l'échange.
  • Il est possible à tout moment de supprimer son compte-profil sur le site.
  • L'inscription ne donne lieu à strictement aucune démarche de spam commercial.
  • Désormais Dailymotion vous spamme visuellement par des messages publicitaires imbriqués dans les vidéos que vous regardez, ce qui n'arrivera jamais sur medicalpro.tv : sauf peut-être le jour où, personnellement lassé de toutes formes de râleries franchouillardes, je laisserai tomber la logique de réseau collaboratif et passerai à un modèle économique dans lequel il faudra bien que les financements soient ceux d'une pub omniprésente.

 

Maintenant que j'ai effectué ces quelques constats, voici les bonnes raisons de se créer un compte :

  • Un profil permet d'être reconnu(e) quand on commente un sujet : sur n'importe quel salon professionnel, vous avez beau payer l'entrée, on vous demande quand même de porter un badge autour du cou après vous être créé un profil lors de l'inscription (désormais le plus souvent on line) : questionnez-vous pour autant l'intérêt de la chose face aux organisateurs ? - Ici aussi il s'agit d'un contexte où les professionnels d'un même écosystème doivent échanger sans risquer de se sentir traquenardisés par des inconnus sans légitimité. Je souhaite personnellement, tout autant dans le contexte d'un réseau social que celui d'un événement mondain, me donner le choix de répondre à qui je veux, et pas dans le vide face à une personne anonyme.
  • L’existence d’un profil vous permet d’être contacté(e) pour intervenir sur nos plateaux  ;
  • L’existence des profils comme vous pouvez en voir associés à toutes les vidéos du site, permettent de mieux comprendre d’un coup d’œil qui intervient sur les plateaux TV, qui postule pour y participer, et qui s'y intéresse tout simplement : ils sont avant tout là pour humaniser le site tout en simplifiant son usage (visibilité immédiate des intervenants) ;
  • Un profil affichant votre expertise c’est un moyen de créer des opportunités dans cet écosystème ;
  • Il est plus facile pour les autres contributeurs de vous inviter dans leurs conversations en fonction de votre expertise ou de vos centres d’intérêt ;
  • Un profil n’est jamais créé à des fins commerciales (garanti NO SPAM) : nous ne l’utilisons QUE pour vous inviter dans nos conversations passionnées et nos tournages TV ;
  • Un profil sert à échanger avec les autres membres dans un souci de transparence mutuelle : c’est aussi une manière de s’engager sur un mode de fonctionnement propice à l’échange et cohérent avec la philosophie du 2.0 dont nous respectons nous-mêmes l’esprit ;
  • Les grands réseaux sociaux sont déjà envahis d’informations impossible à trier, celui-ci vous permet de cibler la communauté  d’un écosystème bien identifié et de n’être jamais submergés de messages hétéroclites et anonymes (NB : sur nos autres réseaux sociaux / web-tv, nous ,n'avons jamais eu à modérer la MOINDRE insulte, ni même un propos déplacé : seuls les sites qui encouragent les commentaires-salmigondis anonymes semblent s'y prêter à merveille) ;
  • Ce site permet de construire une communauté collaborative : les profils créés dans cette interface donnent lieu à des opportunités d'invitation sur les plateaux TV pour venir s'y exprimer : si Denise Silber n'avait pas un profil clairement identifiable sur LinkedIn, jamais nous n'aurions pu en faire notre première invitée ; la dimension collaborative c'est donc la possibilité d'inviter quiconque se déclare dans le réseau pour y participer ;
  • Les sujets qui sont financés par nos soins y sont discutés en amont par les membres : l'inscription permet donc aux membres de co-construire la ligne éditoriale ;
  • Quand un sujet est proposé dans le système, la plateforme est en mesure de générer des invitations à l'attention des membres les mieux ciblés pour venir prendre la parole, ainsi que des notifications personnalisées pour les membres ayant activé ces dernières : ce qui permet donc une veille organisée pour quiconque souhaite en activer l'opportunité ;

 

Le dialogue est un acte de communication élémentaire : par communication, rappelons-le, on entend un échange d'un être humain à un autre, et on sous-entend la vaste notion d'identité (l'une des conditions induites du dialogue dans sa version constructive) sur laquelle je ne vous affligerai pas un long exposé technico-philosophique : mais à l'heure des grands débats sur nos libertés numériques et les risques occasionnés par hadopi/Lopsi et futures consoeurs, il est utile de rappeler que personne ne vous espionne ni se s'accapare de force vos coordonnées : néanmoins le dialogue sur un réseau social implique une transparence mutuelle qui n'est autre que l'avatar que vous voudrez bien mettre en scène, ce n'est donc pas à proprement parler une identité hétéronome : c'est une information que vous choisissez de produire sous une forme que vous êtes seul(e) à arbitrer, personne ne viole votre intimité et votre compte est suppressible à tout instant.

Enfin, dois-je rappeler que je suis un sérieux défenseur de la philosophie du 2.0 : malheureusement, trop de marques se contentent d'en faire un alibi, et trop d'individus produisent du contenu en oubliant la dimension bi-directionnelle du dialogue induit par cette philosophie. ce n'est ni par purisme néanmoins, ni parce que je suis un ayatollah  du 2.0 que j'écris ceci : je prétend simplement éviter le piège de la démagogie.

medicalpro.tv souhaite donc un positionnement qualitatif tout en restant gratuit.

La dimension "collaborative" n'est pas un vain mot pour faire hype ou joli.


En tant que rédacteur en chef d'un contenu éditorial d'un nouveau genre (participatif) je ne cherche pas à être un chic type : je cherche simplement à responsabiliser les visiteurs, pas à les flatter.

Cette logique peut profiter gratuitement à quiconque veut bien jouer le jeu. J'ai moi-même abordé le problème avec suspicion sur techtoc.tv, pensant que les inscriptions ne suivraient peut-être jamais bon train : en cas d'échec, j'aurais tout simplement cessé d'émettre des plateaux TV qui n'existent nulle part ailleurs et les 4000 membres inscrits en 6 mois sur ce site continueraient à payer leurs accès dans des conférences parisiennes payantes pour entendre le même contenu (et en s'y inscrivant et baladant sur place avec un badge autour du cou) : nous n'avons pas un pistolet sur la tempe, nous sommes juste curieux, ouverts, et prêts à changer notre fusil d'épaule à tout instant (le droit de changer d'avis devrait être inscrit dans la charte des Droits de l'Homme s'écriait Baudelaire).

Si dans cet écosystème le fait de vouloir m'adresser à des adultes identifiables pour toute contrepartie des efforts déployés venait à échouer, je fermerai le site sans l'ombre d'un scrupule, et respectueusement envers un monde de pensée et un écosystème qui aura rejeté cette logique.

Voilà ce que j'appelle converser d'égal à égal.

 

Delicious Digg Facebook Fark MySpace
Archive
Categories